Booster sa notoriété grâce à la publicité native !

PUBLICITÉ

Comment booster sa visibilité?

Le native advertising est une forme de publicité sponsorisée par une firme pour raconter une histoire qui la concerne sans le dire vraiment. Dans ce type de communication d'entreprise, la marque capitalise sur le contenu positif du message. Si la lecture s'avère plaire à sa cible elle est partagée sur les réseaux sociaux sur lesquels elle a été rédigée. De fil en aiguille elle gagne en notoriété sans rien faire d'autre que de faire partie de l'histoire de son client et de son univers qu'elle investit discrètement. L'efficacité du native advertising d'une entreprise dépend de la valeur d'un contenu auquel elle est associée et de la cible qu'elle touche. Les marques surfent sur ce média depuis peu (2012), fidélisant leur communauté en leur apportant cette proximité qu'ils attendent de la part de leur marque favorite. Ce support payant est une source de revenus supplémentaire dans un contexte de forte concurrence et de baisse relative de l'efficacité des campagnes publicitaires classiques en général et du type « bannière » en particulier.

Les réseaux sociaux se dotent d'outils de qualité

Les réseaux sociaux offrent à leurs abonnés des possibilités infinies de construire une communication de marque ultra qualitative. Le content marketing use et abuse alors de posts, de vidéos ou de tweets, tous sponsorisés par les plus grandes entreprises comme les petites.

C'est un outil remarquable, mais comment se faire entendre dans ce brouhaha ou tout le monde parle en même temps ? Mais où les chiffres d'affaires des compagnies qui vendent de la native Advertising ont doublé en 4 ans pour atteindre 4.5 milliards de dollars en 2017.

Les sites web contiennent tous des formats « natifs ». Les médias surfent sur la vague de la publicité native ! Pour leur plus grand bonheur. Ce contenu payant (social ads) parle à une cible parfaitement identifiée, sans le dire, de chiffres d'affaires et de marge au travers d'une narration censée les emporter dans un imaginaire qui les rassure. 

Est-ce vraiment porteur ?

Liens commerciaux (sponsorisés), billets sponsorisés, vidéos et images sponsorisées, widgets de recommandation, listes sponsorisées, articles, enquêtes publiées dans la presse web, toujours sponsorisées par une marque (il va sans dire) fleurissent sur la toile. Mais ces publicités natives sont-elles efficaces ?

La clé réside dans la qualité du contenu. Un excellent conte doit strictement respecter l'univers de la marque sans quoi le lecteur fuira.

Imaginez une communication Harley Davidson qui ne parlerait pas du plaisir de piloter, le fameux Look, Sound et Feel ! Ou qui oublierait de présenter son logo ? Cette histoire doit générer une communication immédiate et des réponses aux attentes des clients.

La stratégie la plus intelligente consiste à coupler la publicité native d'une publicité en temps réel.

Qu'est-ce que la publicité en temps réel ?

Il s'agit d'une bannière automatique générée lors de l'apparition de l'internaute sur le site web. On parle de temps réel, car la publicité programmée par des partenaires commerciaux (ad exchanges) apparait en un dixième de seconde. Temps nécessaire pour la machine à l'étude des requêtes de l'utilisateur. Le message est la réponse à ce besoin.

Un exemple : à 14 heures vous cherchez un concessionnaire Harley sur Avignon. Lorsque vous surfez sur votre site de radio en ligne vers 18 heures votre réponse s'affiche : Harley Avignon me voici ! La publicité native possède des atouts maîtres : accroissement de la visibilité de votre marque, valeur ajoutée par la crédibilité et le qualitatif rédactionnel, fidélisation et engagement de vos clients passionnés.

Les internautes se laissent-ils abuser par cette forme de communication ?

Ces publicités qui ne se disent pas « publicitaires » en prenant la forme d'enquêtes, de reportages, de dossiers thématiques décrédibilisent-elles les médias qui les font paraitre ? Le but est d'emmêler les pinceaux d'internautes qui ne feraient pas la distinction entre des liens sponsorisés et des publicités. Le trois quarts d'entre eux, parait-il, ne s'aperçoivent de rien.

La publicité native sur les réseaux sociaux a plus de chance d’être vue par votre cible.

Aux médias de ne pas mélanger les genres. Un rédacteur payé pour construire le panégyrique d'une marque doit rester indépendant vis-à-vis d'elle et ne pas travailler ailleurs qu'au service marketing et publicité. La sincérité du contenu doit être la base de la communication.

La diffusion de mensonges n'est pas une stratégie commerciale à long terme. Le lecteur doit tout de suite identifier le contenu comme étant de la publicité payée. C'est à ce prix que la publicité native fera croître ce marché très porteur de valeurs, de storytelling très plaisante. Car le plus souvent la valeur d'une marque porte en elle une histoire de femmes et d'hommes qu'il faut porter.

C'est le cas de l'ensemble des marques qui s'engagent pour la préservation de la planète par exemple. Nous pensons aussi aux communications autour des produits équitables, des produits issus de l'agriculture raisonnée, et de toutes les marques qui véhiculent des valeurs humaines.

Il y a toujours de belles histoires d'entreprise à raconter à ses clients ou prospect, news commerciales ou nouveautés techniques à populariser.

 
 
Bienvenue sur mon blog,  Je suis Muriel Touati, consultante Webmarketing et réseaux sociaux, community manager freelance et copywriter. J’aide les entreprises à atteindre ses objectifs sur le web, comme par exemple générer plus de prospects, fidéliser ses clients, gagner des parts de marché ou développer sa notoriété…

Bienvenue sur mon blog,

Je suis Muriel Touati, consultante Webmarketing et réseaux sociaux, community manager freelance et copywriter. J’aide les entreprises à atteindre ses objectifs sur le web, comme par exemple générer plus de prospects, fidéliser ses clients, gagner des parts de marché ou développer sa notoriété…

Retrouvez mes autres articles de blog sur ces sites de référence :

Copywriter et rédactrice web pour Semrush, Hubspot et le Journal du Community Manager.jpg